Figoblog Un blog sur Internet, la bibliothéconomie et la confiture de figues

Introduction à MPEG21 : DIDL, en gros (2e partie)

Après avoir étudié la place de DIDL dans MPEG21, nous allons pouvoir nous intéresser à la partie 2 de MPEG21 : la Déclaration d'objet numérique (DID).

Cette déclaration se compose de trois parties :

  • le modèle (DID, en conceptuel)
  • la représentation (DIDL, expliqué de façon pratique, élément par élément)
  • le schéma (le schéma XML de DIDL lui-même).

Avant d'entrer dans le détail, je voudrais énoncer quelques caractéristiques de MPEG21 DIDL (par rapport à METS - pour un update rapide sur METS voir et ):

  • Il dispose d'un modèle de données abstrait. Ca veut dire qu'ils ont modélisé avant d'implémenter, ce qui est plutôt rassurant à priori. Ca veut aussi dire qu'il sera plus facile de changer la méthode de représentation du modèle si nécessaire (par exemple pour passer de XML à RDF). Pour l'instant, le modèle abstrait s'exprime sous la forme d'un schéma XML ; c'est ce schéma qui s'appelle DIDL.
  • Il ne propose pas une carte de structure pour décrire un objet, la structure est inhérente au fichier de métadonnées. En fait, le modèle décrit 4 niveaux : container - item - component - resource, et à chacun on peut associer des métadonnées (descriptor). Ces niveaux peuvent tous être combinés et imbriqués. La façon dont on imbrique ces niveaux correspond à la carte de structure.
  • Il met l'accent sur des machins qui sont particulièrement utiles dans le domaine de l'industrie multimedia (pour laquelle il a été conçu) : la gestion des droits et l'association d'exécutables. Pour cela, il peut utiliser d'autres modules définis dans MPEG21, comme REL.
  • Il définit un système d'identifiants complexe, qui est lui-même un module de MPEG21 nommé DII. Ces identifiants permettent notamment de faire des liens entre les métadonnées et les entités d'une instance DIDL, mais pas seulement. Alors que dans METS, l'identification des différentes parties est souple bien qu'obligatoire, ici elle est plus précisément définie. Ce mécanisme est explicitement destiné à reexploiter les identifiants de l'industrie de l'audiovisuel (ISRC, ISMN pour ceux à qui ça parle).

Quand même, quelques points communs avec METS :

  • On peut mettre les ressources dans DIDL "par valeur" ou "par référence", c'est à dire soit directement dans les métadonnées en XML ou en base 64, soit sous forme d'un lien vers un objet qui est stocké ailleurs.
  • Les métadonnées ça ne se fait pas tout seul ; il faut compléter le modèle avec des schémas de métadonnées spécifiques. Ceux qui existent sous forme de modules de MPEG21 sont prévus. Ceux qu'on voudrait ajouter en plus, on peut le faire en utilisant les espaces de nom.

Dans le monde des bibliothèques numériques, les principaux adeptes de MPEG21 DIDL sont Herbert Van de Sompel et ses amis du LANL. Ils se sont amusés à le rendre OAIS compliant et pour cela, ils ont un peu plié le modèle... en particulier pour la partie qui concerne l'association d'exécutables.
Ils ont notamment rajouté un moyen d'exprimer des relations en RDF dans les métadonnées descriptor, de façon à ce qu'on sache précisément ce qui est une partie de quoi (isPartOf) ou encore ce qui décrit quoi (isMetadataOf).

Voilà pour DIDL en gros. Si vous vouliez juste une vue d'ensemble, cela devrait suffire ; si vous voulez en savoir plus, je vous propose de continuer avec moi et étudier DIDL en détail, dans un autre billet.

Mes principales sources pour ce billet :

Par Manue le 3 avril, 2006 - 13:45 dans

Commentaires

It's good to see that MPEG-21 is getting attention in a library related blog! I would like to point at some more recent papers that my team has published on things related to MPEG-21 DID and DIDL: (*) Bekaert, Jeroen, and Herbert Van de Sompel. Representing Digital Assets using MPEG-21 Digital Item Declaration. 2005. Preprint at http://arxiv.org/abs/cs.DL/0508065 . International Journal on Digital Libraries paper at http://dx.doi.org/10.1007/s00799-005-0133-0 (*) Bekaert, Jeroen, Xiaoming Liu, and Herbert Van de Sompel. Representing Digital Assets for Long-Term Preservation using MPEG-21 DID. 2005. Preprint at http://arxiv.org/abs/cs.DL/0509084 . Draft of an accepted submission for PV 2005 "Ensuring Long-term Preservation and Adding Value to Scientific and Technical data" (*) Bekaert, Jeroen, and Herbert Van de Sompel. A Standards-based Solution for the Accurate Transfer of Digital Assets. 2005. D-Lib Magazine paper at http://dx.doi.org/10.1045/june2005-bekaert (*) Bekaert, Jeroen, and Herbert Van de Sompel. Access Interfaces for Open Archival Information Systems based on the OAI-PMH and the OpenURL Framework for Context-Sensitive Services. 2005. Preprint at http://arxiv.org/abs/cs.DL/0509090 . Draft of an accepted submission for PV 2005 "Ensuring Long-term Preservation and Adding Value to Scientific and Technical data"
15 avril, 2006 - 04:57 — Herbert Van de Sompel (non vérifié)
Thank you for this extended bibliography ! I was thinking of writing a post on how to use MPEG21 in an OAIS-compliant environment. These references are very useful.
18 avril, 2006 - 10:52 — Manue (non vérifié)
Design Figoblog 2008 - Image from http://www.europeana.eu - http://photo.rmn.fr : Codex Vindobonensis, series nova 2644: folio 4 verso